mardi 25 janvier 2011

La haute couture vous fait elle encore rêver ?

Défilé Dior Haute Couture Printemps été 2011


Hier je me suis surprise à rêver devant les robes de Dior (made by le "pseudo nain égocentrique aussi tordu que KL", je veux parler de JOHHHHNNNN G !).

Un défilé de robes sublimes très marquées fifties, avec des tailles hautes et serrées, des jupons, des froufrous, de la dentelle... un conte de fée !!!
Une ode à la femme qui se cache en nous !

OUI mais !!! 

A qui s'adresse ce conte de fée ??? Pas au tout venant.

Je sais c'est un coup d'épée dans l'eau de critiquer ces robes qui n'ont même pas de prix (ou du moins les Maisons se refusent à les donner)... alors que la majorité de notre planète est en dessous du seuil de pauvreté...

Oui j'ai honte de dire que ces robes sont sublimissimes, que oui, je donnerais n'importe quoi pour en porter une... mais pour quoi faire finalement ? Je ne vais pas me trimballer ainsi pour aller bosser, ou faire mon marché ! C'est ce qu'on appelle le retour à la réalité Vraie !

Et vous savez ce qui me fait sourire dans cette histoire ? C'est que les femmes qui vont acheter ces robes, les font retailler souvent en Taille XL !!!! Ce qui enlève leur glamour.... Et cela me console.

Bon je sais je suis ironique mais bon !!! Je suis une femme !

Isis




11 commentaires:

isabelle a dit…

Pour moi, la haute couture c'est de l'art, ce n'est pas destiné à être porté.. Ca donne aussi un ton, une inspiration pour les autres collections (PAP, Croisière, etc.), qui elles ont vocation à être réellement commercialisées.
La haute couture n'a pas de prix mais ne me semble pas honteuse pour autant, songe aux dizaines de personnes qui travaillent sur ces modèles..

Eudoxie a dit…

Oui moi oui, ça me fait toujours r^ver. On a besoin de rêver. C'est ça le truc. Imagines si tous les défilés étaient constitués de trucs mettables, voire... basiques. Ce serait plat à pleurer. Je crois qu'il n'est pas plus question d'argent en Haute-Couture qu'en peinture (enfin si, ça peut être une sorte de placement), ces robes là font appel à notre monde intérieur. Comme les personnages d'une histoire ou d'un songe. C'est très important.

Lost in Mexico a dit…

Je suis assez d'accord avec le commentaire d'Isabelle, la haute couture c'est de l'art. Donc rien ne nous empêche d'admirer, de penser aux travail des petites mains et de rêver. Rien que la photo que tu nous montrer... c'est tellement beau, et je n'ose même pas imaginer pouvoir toucher les tissus, ça doit être encore plus magique !

Isis Potins a dit…

@isabelle, oui j'ai pensé à parler des petites mains, des attachées de presse et tout le staff...

Isis Potins a dit…

@Eudoxie et Lost in Mexico : nous sommes toutes encore des princesses au fond de notre coeur....

Sylvie a dit…

Ca ne m'a jamais fait tellement rêvé, c'est drôle d'ailleurs...

Bertille Chic n' Bitch a dit…

Tout Comme Isabelle, Eudoxie et Lost in mexico : C'est de l'art! Créer en très peu d'exemplaire...Une des râre forme artistique (avec la musique) qui touche tout milieu socioculturel confondu (contrairement à la vidéo, la performance, la peinture, le thêatre ou la danse)! C'est exceptionnel, donc!

Mia in TERRA LATINA a dit…

Oh oui, ça console !!!!!! Moi, c'est ce que je me dis aussi ! ;-D

Chez Margaux ... a dit…

La haute couture c'est de l'art.
Et si on n'a plus d'hommes et de femmes qui créer ...
La mode n'avancerai pas ... Même si il y a pas mal de vêtements qui ne sont importables mais d'autres qui deviennent incontournable ...

Bonne soirée, bises.
M.

Anonyme a dit…

Pourquoi sans cesse faire son mea culpa quand il s'agit de parler du luxe ? Ras le bol! Assumez ! Derrière le luxe, il y a un savoir faire, une tradition, de la créativité et des personnes qui en vivent.Tuer le luxe c'est dans le domaine de la haute couture tuer un certain sens de la beauté .
signé: Alice Grandgenre

modebea a dit…

Oui, la haute couture me fait toujours rêver, tout comme aller dans un musée voir des oeuvres d'art d'un autre siècle, me promener dans une galerie observer les étrangetés de l'art conceptuel... même si je n'imagine pas ses oeuvres chez moi...